Insigne de l'escadron
Homologation n° : A676 du 19.05.1956

Définition héraldique :
Ecartelé au 1 et 4 de Touraine (qui est : d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la bordure componée d'or et de gueules); au 2 d'or à une chauve-souris ailée de gueules brochant sur un cercle blanc brodé d'azur; au 3 d'or à une étoile d'azur chargée d'une rencontre de hibou de sable.

Glossaire de la confection de l'insigne:

Ecartelé:
Azur:
Lys:
Semé : Se dit d'un écu dont la surface est couverte d'un objet représenté nombre indéterminé.
Bordure: Se dit d'une pièce qui a les bords d'un autre émail que le reste de la pièce.
Componé : Pièce honorable couverte de carrés alternativement de métal et d'émail, chaque carré occupant toute la largeur de la pièce.
Or:


Pointillé en losange.

Gueules:
(Persan: Goul, rose, rouge): Hachures perpendiculaires.
Chauve souris
Brochant : Se dit d'une pièce posée sur une partition.
Chargé : Se dit d'une pièce sur laquelle en figure une autre
Sable: Haché horizontalemnt et perpendiculèrement.
Hibou

Symbole de l'insigne :
L'insigne de l'Escadron Touraine présente les armoiries de la province dont il porte le nom et les insignes des deux escadrilles du Groupe de Bombardement 1/15 dont est issu le Groupe de Transport 1/15 à partir d'octobre 1940. Ce dernier reçut son appellation Touraine en janvier 1944. La chauve-souris volant devant une pleine lune est à l'origine l'insigne de la V113, tandis que le hibou est celui du VB101. Ces deux symboles nocturnes ont été choisis parce que ces escadrilles furent parmi les premières pendant la première guerre mondiale à effectuer des bombardements de nuit.